Comment retrouver la forme à la rentrée : un guide de survie pour le retour des vacances

Comment retrouver la forme à la rentrée : un guide de survie pour le retour des vacances

 

Retour de congés ? Vous avez un peu voyagé, vous avez bu, vous avez mangé. Bref, vous avez bien profité… avant de vous resservir un apéro (c’est les vacances, après tout).

Et maintenant, l’heure est venue de faire les comptes. Tous les comptes. Côté finances, c’est le trop peu. Côté calories, c’est le trop plein.

Et en vous réveillant ce matin, vous avez remarqué deux-trois trucs. Rien de grave, mais quand même… Votre joli teint hâlé cache mal ces petites cernes, vos vêtements d’été sont de moins en moins ajustés.

Peut-être que vous n’avez pas assez dormi. Peut-être que vous avez un peu trop bu, ou un peu trop mangé (et pourquoi pas les deux). Bref, vous venez de comprendre ce que les adolescents savent déjà : les vacances, en fait, ce n’est pas fait pour se reposer !

Il est donc peut-être temps de reprendre les choses en main… et il vous reste quand même quelques jours voire quelques semaines avant que le boulot de reprenne pour de vrai (pas de blague, même si je suis écrivain, j’ai été à votre place il n’y a pas si longtemps).

Voici donc 5 étapes pour vous remettre sur les rails du fitness et de la santé (pour restaurer amour, gloire et beauté).

Lire la suite de « Comment retrouver la forme à la rentrée : un guide de survie pour le retour des vacances »

Hormones et condition physique : 10 étapes pour optimiser la testostérone, l’hormone de croissance, l’insuline, le cortisol et la leptine

Hormones et condition physique : 10 étapes pour optimiser la testostérone, l'hormone de croissance, l'insuline, le cortisol et la leptine

 
Quand 10 personnes suivent à peu près la même diète et le même entrainement, on constate souvent qu’on obtient 10 résultats différents. Il y a celui qui se transforme en Captain America en quelques semaines, celle qui redessine ses formes en peu de temps. Il y a aussi celles et ceux qui progressent lentement mais sûrement. Et puis il y en a souvent un ou deux qui stagnent, voire qui régressent.

Le coupable désigné, c’est bien sûr la génétique. Pourtant, même si la génétique joue un rôle majeur dans la façon dont votre corps peut se dessiner, utiliser les nutriments et devenir athlétique, la question pour la plupart des gens (c’est différent pour les athlètes professionnels) n’est pas tant le potentiel génétique que l’optimisation des fonctions de base.

Et là, je parle bien sûr de vos hormones. Ces substances chimiques transmettent de nombreux messages à votre organisme et jouent donc un rôle majeur sur votre santé en générale et votre forme physique (et mentale) en particulier.

Lire la suite de « Hormones et condition physique : 10 étapes pour optimiser la testostérone, l’hormone de croissance, l’insuline, le cortisol et la leptine »

Comment adopter la gestuelle adéquate pour préserver l’attention du public pendant un discours

Comment adopter la gestuelle adéquate pour préserver l’attention du public pendant un discours

 

Vous avez éveillé l’attention du public avec une question bien posée et une accroche bien pensée ? Bravo ! Néanmoins, ce n’est que le début et votre discours est loin d’être fini, donc ne relâchez pas votre attention.

Pour conserver les bonnes dispositions de votre auditoire, tâchez de faire les gestes adéquats pour rester communicatif !

En effet, les gestes sont la partie la plus visible de la communication non-verbale, et ils ont un tel rôle dans l’expression générale que nous en faisons même au téléphone, précisément quand notre interlocuteur ne peut pas nous voir.

On pourrait consacrer un livre entier à l’expression corporelle et à la gestuelle du discours, mais pour l’instant, retenez seulement trois choses : ce qu’il faut faire, ce qu’il ne faut pas faire… et la technique de l’ancrage analogique.

Lire la suite de « Comment adopter la gestuelle adéquate pour préserver l’attention du public pendant un discours »

Comment développer sa créativité : 3 astuces pour avoir plus d’idées… et les concrétiser

Comment développer sa créativité : 3 astuces pour avoir plus d'idées... et les concrétiser

 
Que votre projet soit de créer votre entreprise ou écrire un livre, il y a deux choses dont vous ne pouvez pas vous passer :

  • Avoir des idées (beaucoup d’idées)
  • Les mettre en oeuvre (autant que possible)

En ce qui concerne la mise en oeuvre, les conseils sur la productivité ne manquent pas. Pour ma part, je vous recommande surtout d’arrêter d’essayer mais d’agir vraiment, puis d’utiliser 7 étapes pour passer du projet à la performance.

Et concernant la production d’idées nouvelles, la vérité, c’est qu’il n’y a pas vraiment d’inspiration divine. Par contre, comme souvent, il y a surtout de la méthode (beaucoup) et du travail (un peu).

Pour vous aider, voici 3 astuces qui vous aider à développer votre créativité et concrétiser plus d’idées… il n’appartiendra qu’à vous d’en conserver les meilleures !

Lire la suite de « Comment développer sa créativité : 3 astuces pour avoir plus d’idées… et les concrétiser »

Prise de parole en public : les phrases et les (petites) erreurs à éviter quand on fait un discours

Prise de parole en public : les phrases et les (petites) erreurs à éviter quand on fait un discours

 

Lorsqu’on doit faire un discours, la première étape est de gérer son trac puis de se connecter à son auditoire en établissant la communication par le regard. Ensuite, il faut bien sûr trouver la première phrase… et enchaîner. Mais c’est parfois là qu’on se plante totalement !

Soit une phrase maladroite nous échappe et ruine le début de notre discours, soit ce sont des gestes un peu brouillons qui dissipent l’attention des auditeurs.

Pour éviter ce genre de problèmes, voici une not-to-do-list à l’usage des orateurs…

Lire la suite de « Prise de parole en public : les phrases et les (petites) erreurs à éviter quand on fait un discours »

Les masques d’altitude ne fonctionnent pas (sauf pour ressembler à Bane) : ils n’améliorent pas la performance aérobie

Les masques d'altitude ne fonctionnent pas (sauf pour ressembler à Bane) : ils n'améliorent pas la performance aérobie

Les masques d’altitude, ce sont ces équipements qui couvrent le bas de visage en vous donnant le look d’un ninja steampunk ou d’un Bane sorti de Batman. Pour sûr, ça vous donne l’air d’un bad-ass et ça rend la respiration difficile… mais ça ne veut pas dire qu’ils améliorent votre condition physique ni votre aptitude cardio-respiratoire.

Ils sont à la mode dans les salles de mixed martial arts et on commence à en voir dans les boxs de CrossFit donc forcément, on se dit que c’est utile. Et le fait est que ça gêne la respiration donc c’est forcément efficace, pas vrai ? Ben non, pas vrai. Pas de bol.

 
A quoi sert un entrainement en altitude ?

Avant de revenir aux masques d’altitude qui sont inefficaces, il est utile de préciser que l’entrainement en altitude reste efficace ! En effet, à haute altitude, la pression atmosphérique est réduite, ce qui a plusieurs conséquences :

  • Il y moins d’oxygène disponible pour les muscles et les organes
  • Le corps réagit en augmentant la myoglobine et la densité capillaire
  • Le transport d’oxygène vers les muscles est amélioré

Le corps disposant d’un meilleur transport de l’oxygène, on pense que ce cela donne un avantage aux athlètes en vue d’une performance sportive, en particulier pour une épreuve d’endurance… mais ce processus d’adaptation prend des semaines voire des mois ! Ce n’est donc pas en faisant du rameur pendant 30 minutes avec un masque sur le nez que vous obtiendrez un résultat similaire.

Lire la suite de « Les masques d’altitude ne fonctionnent pas (sauf pour ressembler à Bane) : ils n’améliorent pas la performance aérobie »

Du trac au stress : comment vaincre le trac et gérer son stress quand on doit faire un discours ou parler en public

Du trac au stress : comment vaincre le trac et gérer son stress quand on doit faire un discours ou parler en public

 
Vous n’y pouvez rien : prendre la parole en public est une idée à l’origine de bien des maux d’estomac. Si la plupart des gens n’ont aucun problème à parler devant des amis autour d’un café, ce n’est plus la même chose dès lors qu’ils montent sur une estrade.

Pourtant, l’exercice est le même : vous allez ouvrir la bouche, dire ce que vous avez à dire, et attendre les réactions de vos interlocuteurs. Facile à dire, pas vrai ? Rassurez-vous ; la majorité des personnes qui doivent parler en public sont dans votre cas.

Mais rien n’est impossible, et si la première étape est de vaincre le trac négatif, vous découvrirez ensuite les vertus du trac positif !

 
Vaincre le trac négatif

Le trac est souvent synonyme de problème, et pour cause : on transpire abondamment, on a du mal à trouver son souffle, la voix tremble et l’estomac se serre… Les symptômes sont multiples et rarement agréables. On associe généralement ces sensations déplaisantes à une hausse du taux d’adrénaline, mais c’est faire fausse route : toutes ces difficultés biologiques sont en fait liées au cortisol, l’hormone du stress.

J’imagine que ces considérations chimiques ne vous passionnent pas, mais cela vous aide pourtant à comprendre le trac : il n’est rien de plus qu’une manifestation ponctuelle et brutale d’un sentiment de stress.

Lire la suite de « Du trac au stress : comment vaincre le trac et gérer son stress quand on doit faire un discours ou parler en public »

Intermittent fasting : 5 (bonnes) raisons d’essayer le jeûne intermittent

Intermittent fasting : 5 (bonnes) raisons d'essayer le jeûne intermittent

 

Si j’en parle souvent sur ce blog, c’est parce que j’en suis un pratiquant convaincu. Le jeûne intermittent (ou intermittent fasting en anglais) est une méthode qui fait de plus en plus d’adeptes, avec des protocoles aux noms aussi variés qu’évocateurs : Leangains, Steak & Eggs, Warrior Diet, Fast & Shake, Eat Stop Eat

Et entre les discussions sur les forums qui se multiplient d’une part, et la hausse des ventes de FASTING et de la Méthode FAST & SHAKE d’autre part, je constate avec plaisir que le jeûne intermittent devient de plus en plus populaire en France.

Pourquoi cet engouement croissant ? Pour une raison simple : ça fonctionne.

 
Le jeûne intermittent, en quoi ça consiste ?

Le jeûne intermittent consiste simplement à alterner des intervalles pendant lesquels on mange avec des périodes pendant lesquelles on ne mange pas. Les modalités d’organisation de cette alternance sont diverses mais les périodes de jeûne peuvent aller de 16h à 36h, en fonction de la méthode choisie.

D’un point de vue pratique, cela revient à prendre la décision consciente de sauter certains repas, ce qui peut prendre plusieurs formes :

  • Manger chaque jour pendant un laps de temps spécifique, par exemple entre 13h et 21h, ce qui revient globalement à sauter le petit-déjeuner tous les matins.
  • Ne pas manger avant 20h un ou deux jours dans la semaine, ce qui équivaut à sauter le petit-déjeuner et le déjeuner pendant les journées concernées.

Cela vous semble étrange ? Voici 5 bonnes raisons d’essayer le jeûne intermittent

Lire la suite de « Intermittent fasting : 5 (bonnes) raisons d’essayer le jeûne intermittent »

Comment écrire un discours et structurer son texte : la méthode ACOR (acquérir, confirmer, obtenir, résumer)

Comment écrire un discours et structurer son texte : la méthode ACOR (acquérir, confirmer, obtenir, résumer)

 

Quand il s’agit d’écrire un texte, ce sont dans les formules les plus simples qu’on trouve les outils les plus performants. Et c’est aussi valable pour bien d’autres domaines que l’écriture, d’ailleurs !

N’ayons pas peur de simplifier : ce sont avec des directives épurées qu’on obtient les meilleurs résultats…et c’est bien souvent en compliquant la méthodologie à outrance qu’on n’arrive à rien.

Pour structurer un discours efficace, je vous propose donc d’utiliser la méthode ACOR, qui se décline en quatre étapes : acquérir, confirmer, obtenir, résumer. Suivez le guide !

Lire la suite de « Comment écrire un discours et structurer son texte : la méthode ACOR (acquérir, confirmer, obtenir, résumer) »

Ramadan, jeûne intermittent et sport : quels effets et comment faire ?

Ramadan, jeûne intermittent et sport : quels effets et comment faire ?

Le ramadan est une pratique religieuse liée à l’islam (dont il ne m’appartient pas de discuter) qui est une forme de jeûne intermittent, puisqu’on s’abstient de manger du lever au coucher du soleil. Les croyances sont nombreuses quant à savoir si c’est bon ou mauvais pour la santé et sur les bonnes et les mauvaises façons de s’organiser. Pourtant, la science et l’expérience apportent quelques réponses…

 
Les effets du ramadan sur la santé

Concernant les préoccupations légitimes sur le taux de cortisol (l’hormone du stress) et les risques de perdre du muscle, plusieurs études ont été menées précisément sur les effets du jeûne intermittent induits par le ramadan, avec les conclusions suivantes :

  • le jeûne intermittent n’a aucun effet sur le niveau de cortisol moyen (référence)
  • le ramadan ne fait pas perdre de muscle et peut aider à perdre de la graisse (référence)

Lire la suite de « Ramadan, jeûne intermittent et sport : quels effets et comment faire ? »