Comment obtenir un passage en presse lorsqu’on est entrepreneur : comprendre les journalistes et obtenir un article de presse pour son entreprise

Il est fréquent de rencontrer des dirigeants d’entreprise qui aimeraient bien bénéficier d’une certaine exposition dans la presse mais qui se méfient des journalistes. Ce rapport contrarié s’explique par la crainte de perdre le contrôle de l’image de la société, ce qui est une peur rationnelle et fondée, mais grandement exagérée.

La presse peut (et devrait) être une alliée plutôt qu’une ennemie potentielle : les journalistes ont besoin de vos informations pour remplir leurs journaux ; ils sont là pour informer, pas pour vous attaquer. Certes, on a régulièrement l’impression que les journalistes appuient là où ça fait mal pour faire de l’audience et pour vendre du papier, mais cela concerne souvent les personnalités politiques controversées ou les grands patrons ploutocrates (et kleptocrates), pas les managers locaux ou les dirigeants de PME.

Presse

Pour mieux communiquer avec la presse, il faut surtout comprendre comment les journalistes fonctionnent : leurs préoccupations, leurs intérêts, leurs critères de sélection.

Le premier critère, c’est la nouveauté. Une information fraîche a toujours plus de valeur qu’une information ancienne, et il faut alors lier cette dernière à un événement plus récent. A noter que cela fonctionne aussi pour les informations négatives : si un de vos concurrents a récemment fait une bourde médiatisée, il y a de grandes chances qu’on vous demande ce que vous en pensez… et qu’on regarde ce qui se passe chez vous.

Le deuxième critère, c’est l’originalité. Il faut que votre propos soit assez original pour retenir l’attention de son public. Un célèbre adage des écoles de journalisme dit que « si un chien mord un évêque, ce n’est pas une info, mais si un évêque mord un chien, ça devient plus intéressant ». Bien sûr, personne ne vous recommande de commencer à mordre vos employés, mais retenez qu’une information insolite, surprenante ou enthousiasmante intéressera toujours plus la presse que la nomination de votre nouveau directeur financier.

Le troisième critère, c’est la proximité. Ce qui peut toucher le public est toujours plus intéressant pour un journaliste que ce qui en est éloigné. Ayez donc recours à des exemples imagés et à des anecdotes pour illustrer votre message.

Enfin, soyez bien conscient que tout journaliste est un être humain : il vous sera toujours reconnaissant de lui faciliter la vie en intégrant ses contraintes. Une information est vite périmée et il ne dispose pas d’un espace extensible dans son journal, donc soyez réactif et synthétique si vous voulez que vos informations soient reprises dans la presse.

 



Comprendre. Apprendre. Surprendre.
Inscrivez-vous ci-dessous et restons en contact.

jemabonne

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s