Entreprendre et travailler : s’épanouir ou produire, il ne faut pas choisir !

Entreprendre et travailler : s'épanouir ou produire, il ne faut pas choisir !

 

Parmi les questions posées depuis la sortie de Réussites françaises, l’une d’elles consiste à me demander lequel des témoins du livre m’a le plus impressionné. J’ai bien essayé de trouver une réponse, mais à vrai dire, ils m’impressionnent tous !

Dans ce type d’exercice, il est souvent de bon ton de souligner l’aspect extraordinaire du parcours de ces personnes ordinaires (ou l’inverse !), mais si vous avez lu le livre (si ce n’est pas le cas, vous devriez !), vous avez probablement remarqué qu’aucun de nos témoins n’a l’impression d’être devenu un super-héros particulièrement doué ou particulièrement chanceux.

Tous ces succès sont le fruit d’efforts répétés et de multiples défis relevés. Avec un point commun qui ne vous aura pas échappé : le plaisir et l’excitation sont toujours au rendez-vous !

Si cela vous surprend, c’est parce qu’on croit souvent qu’il faut souffrir pour accomplir. Mais cette idée reçue est fausse, quel que soit le sens dans laquelle on la prend :

  • Il n’est pas nécessaire de souffrir pour fournir un travail satisfaisant ;
  • Ce n’est pas parce qu’on souffre qu’on accompli un travail de qualité.

Ainsi, vous pouvez prendre beaucoup de plaisir et obtenir un résultat génial, tout comme vous pouvez beaucoup souffrir et produire un résultat minable. Car la souffrance est souvent confondue avec l’effort, alors qu’il s’agit bien de deux choses différentes…

Par exemple, lorsqu’on se dépasse dans une performance sportive, on ressent une forme de douleur, mais il s’agit d’une sensation d’effort galvanisante, pas simplement d’une souffrance pénible. Même si on a mal, on sait que cette douleur sera suivie d’une sensation positive de bien-être et d’accomplissement. A l’inverse, la souffrance intervient lorsque l’effort est trop intense et trop prolongé ou lorsqu’il n’a plus aucun sens (et c’est ce que ressentent malheureusement de nombreuses personnes dans leur environnement de travail).

Mais tout comme vous trouveriez absurde de voir un marathonien courir avec une jambe cassée, comment espérez-vous réussir avec un cerveau en panne de sens ? C’est précisément à cette question que répondent tous les témoins de ce livre : pour réussir, il faut y prendre du plaisir.

A ce sujet, l’essayiste et conférencier Idriss Aberkane souligne souvent que la révolution industrielle est à l’origine d’un terrible mensonge, à savoir qu’il faudrait choisir entre produire et s’épanouir.

Par conséquent, il y aurait une sorte de dichotomie entre les heureux glandeurs d’un côté et les malheureux travailleurs d’un autre côté. Pourtant, il n’y a pas besoin de réfléchir longtemps pour constater que si un être productif n’est pas toujours épanoui, un être épanoui est toujours productif… Il est donc essentiel de chercher des sources de joie dans vos activités quotidiennes, a fortiori dans votre travail, compte tenu du nombre d’heures que vous y passez !

Dès lors, devez-vous créer votre entreprise ?

Si l’idée vous démange, bien sûr que oui ! Tout le monde n’est pas fait pour entreprendre, mais si une telle envie vous empêche de dormir, sauter le pas semble une résolution opportune, au moins pour votre santé mentale. Si, de surcroit, vous ne vous épanouissez pas dans votre emploi, il semble que plus rien ne vous retient…

D’ailleurs, il est amusant de relever que le mot travail vient du latin trepalium, qui désigne un instrument de torture, alors que le mot entreprendre vient de la racine inter prehendere, qui évoque l’idée de maîtrise.

A vous de choisir, c’est de votre vie dont il s’agit. Choose yourself.


Ce texte est (presque) intégralement repris de
Réussites françaises.
Vous pouvez commander le livre en cliquant ici.

RÉUSSITES FRANÇAISES : 20 histoires d’entrepreneurs qui ont réussi en France (et leurs conseils pour entreprendre)

 



Comprendre. Apprendre. Surprendre.
Inscrivez-vous ci-dessous et restons en contact.

jemabonne

 
Publicités

Un commentaire sur « Entreprendre et travailler : s’épanouir ou produire, il ne faut pas choisir ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s