Les propriétés du tribulus terrestris sont une belle escroquerie : les bienfaits de la supplémentation sont inexistants chez les personnes en bonne santé

Depuis quelques années, les « experts » en nutrition sportive recommandent un complément alimentaire qui aurait la propriété de booster votre production endogène de testostérone : le tribulus terrestris. Utilisé en Inde et en Chine pour renforcer la libido, il a connu son heure de gloire dans les années 80 lorsque les haltérophiles bulgares ont prétendu que c’était le secret de leurs incroyables performances (alors qu’ils avaient surtout une décennie d’avance en matière de dopage).

Sur le papier, l’effet androgénique du tribulus terrestris est attribué aux saponines, des stéroïdes naturels de type furostanol comme la dioscine, la diosgénine et la protodioscine. Cette dernière est considérée comme ayant la plus forte activité biologique.

gelules arnaque

Mais lorsqu’on lit l’étude (bulgare !) qui a fait la légende du tribulus terrestris en 1985, on constate qu’elle est loin d’être concluante pour les athlètes. En effet, le docteur Milanov et son équipe de recherche à Sofia ont donné 250 mg d’un extrait de tribulus terrestris trois fois par jours à 8 femmes et 8 hommes apparemment en bonne santé. Les résultats ont montré que lorsqu’au début de l’étude les niveaux de testostérone sérique étaient en-dessous de la normale, la supplémentation les a ramenés à des niveaux physiologiques. Par contre, chez les sujets ayant des niveaux initiaux normaux, le traitement n’a provoqué aucun changement.

Dans une autre étude plus récente (2000) menée à l’université du Nebraska visant à démontrer l’efficacité du tribulus terrestris pour augmenter la masse musculaire et améliorer les performances, aucune différence n’a été constatée entre le groupe test et le groupe placebo en ce qui concerne la masse musculaire, le pourcentage de tissu adipeux et les performances. Et rebelote en 2005, par des chercheurs… bulgares (si, si !). Le titre de leur article est sans équivoque : le tribulus terrestris n’influence pas l’activité androgène chez les jeunes hommes.

La conclusion est donc simple : le tribulus terrestris présente des effets modérés sur la production androgénique chez les sujets déficients mais n’est d’absolument aucune utilité chez les sujets sains. Bref, économisez votre pognon pour acheter des aliments de qualité, ce sera bien plus efficace pour votre santé.

Mais d’où provient l’effet sur la libido, se demandent les petits coquinous qui ont leur boîte de gélules dans leur table de nuit ? Eh bien l’industrie pharmaceutique a pensé à tout ! Elle ajoute des boosters de libido dans les compléments alimentaires à base de tribulus terrestris, ce qui vous laisse logiquement ressentir un effet proche de celui d’une augmentation de testostérone (comprendre : ça miaule sévère dans les chaumières). Mais comme le remarque très justement Examine.com, « la triste réalité est que si une hausse de testostérone augmente généralement la libido, ces suppléments augmentent votre libido sans influencer votre testostérone. » Dommage, hein ?

 



Comprendre. Apprendre. Surprendre.
Inscrivez-vous ci-dessous et restons en contact.

jemabonne

 

8 commentaires sur « Les propriétés du tribulus terrestris sont une belle escroquerie : les bienfaits de la supplémentation sont inexistants chez les personnes en bonne santé »

  1. Une escroquerie pour les biens-portants, c’est ça ?
    Mais pour moi, qui suis cardiaque (2 infarc et 3 stents) ???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s