Fasting, santé, minceur et facilité : plusieurs bonnes raisons d’essayer le jeûne intermittent (pour perdre du poids ou se sentir mieux)

 
Même s’il n’est pas encore très connu, le jeûne intermittent (ou fasting) devient de plus en plus populaire au fil des années. Comment et pourquoi ? Eh bien les réponses sont nombreuses !

Au-delà de toute considération biologique, l’une des principales raisons est la simplicité de la méthode. Des dizaines ou des centaines de régimes existent avec des variations diverses sur des aliments autorisés ou interdits, des ratios de macronutriments ou des combinaisons nutritionnelles subtiles à mettre en oeuvre à chaque repas. Avec le jeûne intermittent, aucune de ces complications n’existe. Mais ce n’est pas tout…

Lire la suite « Fasting, santé, minceur et facilité : plusieurs bonnes raisons d’essayer le jeûne intermittent (pour perdre du poids ou se sentir mieux) »

5 habitudes à prendre pour une meilleure santé en 2017

5 habitudes à prendre pour une meilleure santé

 
A chaque nouvelle année ou à chaque anniversaire, certains prennent des résolutions, d’autres se lancent des défis. En général, ça tombe à l’eau en quelques semaines. Car ce qui change la vie pour de bon, ce sont les habitudes.

Si vous le faites une fois, c’est un exploit. Si vous le faites deux fois, c’est un acquis. Si vous le faites trois fois, ça devient une habitude. Et du coup, ça devient facile !

Je vous propose donc 5 habitudes à prendre pour améliorer votre santé, car après tout, c’est le seul capital durable dont vous disposez…

Lire la suite « 5 habitudes à prendre pour une meilleure santé en 2017 »

Repas de fête et excès de bouffe : que se passe-t-il dans votre corps quand vous mangez (beaucoup) trop ?

Repas de fête et excès de bouffe : que se passe-t-il dans votre corps quand vous mangez (beaucoup) trop ?

 
Les fêtes de fin d’année approchent et ça va être l’occasion de se bourrer la panse, s’éclater le bide et faire bombance. Ah, l’esprit de Noël… Cette célébration annuelle qui n’a plus grand-chose à voir avec la religion mais qui incarne cette magnifique capacité des Occidentaux à ingurgiter des quantités massives de nourriture et d’alcool en s’offrant des cadeaux. Formidable époque !

Même les plus laïcards d’entre nous oublient alors que Noël célèbre la mémoire des tribulations d’un petit Juif qui a foutu le bazar en Palestine avant de devenir le héros d’un thriller spirituel devenu best-seller mondial (je vous recommande d’ailleurs sa version punk-rock remasterisée, intitulée L’Agneau).

Mais au-delà de la dinde ou du chapon, du pinard ou du champagne, du chocolat ou de la bûche… que se passe-t-il dans votre corps quand vous avalez tellement de nourriture que vous êtes assis sur votre première bouchée vers la fin du repas ?

Lire la suite « Repas de fête et excès de bouffe : que se passe-t-il dans votre corps quand vous mangez (beaucoup) trop ? »

Fasting au féminin : le jeûne intermittent est-il efficace (ou dangereux) pour les femmes ?

Fasting au féminin - le jeûne intermittent est-il efficace (ou dangereux) pour les femmes ?

 
Depuis la publication de mon premier article sur le jeûne intermittent, je reçois fréquemment des questions de lectrices au sujet des effets du fasting sur les femmes. Parmi celles-ci :

  • Est-ce que le jeûne intermittent est efficace pour les femmes ?
  • Est-ce que le jeûne intermittent est dangereux pour les femmes ?
  • Est-ce que le jeûne intermittent est plus difficile pour les femmes ?
  • Est-ce que le jeûne intermittent perturbe les hormones des femmes ?

 
Fasting au féminin : quelle efficacité pour maigrir ?

La science le prouve : le jeûne intermittent est efficace pour perdre du poids et améliorer la santé aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Concernant la santé, dans une étude de 2011 visant à étudier les effets de la restriction calorique sur les marqueurs de risque de maladies métaboliques chez les femmes, on constate une amélioration du profil hormonal similaire avec un protocole de jeûne intermittent qu’avec un régime basse calories.

Cela rejoint donc les études du cardiologue Benjamin Horne qui prouvent que le jeûne intermittent réduit le risque cardiaque et améliore la santé en général (40% de réduction du risque de crise cardiaque, changements positifs dans les biomarqueurs métaboliques…).

Lire la suite « Fasting au féminin : le jeûne intermittent est-il efficace (ou dangereux) pour les femmes ? »

Déficit calorique, Twinkie Diet et perte de poids : comment maigrir en mangeant de la junk-food

Déficit calorique, Twinkie Diet et perte de poids : comment maigrir en mangeant de la junk-food

 
Depuis que j’ai publié FASTING et la Méthode Fast & Shake, la critique que je reçois le plus souvent est une remarque liée au bilan calorique : selon plusieurs lecteurs, il faut arrêter de dire qu’un déficit calorique est nécessaire pour perdre du poids car d’autres facteurs entrent en jeu (le stress, le sommeil, le bien-être, etc).

La première réponse que je peux faire, c’est les autres facteurs proposés ont une forte influence sur les hormones et le métabolisme… donc un fort impact sur le bilan calorique.

La deuxième réponse que je peux faire, c’est tout simplement la Twinkie Diet ! Je fais ici référence à une expérience menée il y a quelques années par Mark Haub, professeur de nutrition à l’université d’Etat du Kansas.

Cet homme a réussi à perdre environ 12 kilos (27 livres) en 10 semaines en se nourrissant essentiellement de junk-food (gâteaux à la crème, biscuits, chips…).

Lire la suite « Déficit calorique, Twinkie Diet et perte de poids : comment maigrir en mangeant de la junk-food »

Comment retrouver la forme à la rentrée : un guide de survie pour le retour des vacances

Comment retrouver la forme à la rentrée : un guide de survie pour le retour des vacances

 

Retour de congés ? Vous avez un peu voyagé, vous avez bu, vous avez mangé. Bref, vous avez bien profité… avant de vous resservir un apéro (c’est les vacances, après tout).

Et maintenant, l’heure est venue de faire les comptes. Tous les comptes. Côté finances, c’est le trop peu. Côté calories, c’est le trop plein.

Et en vous réveillant ce matin, vous avez remarqué deux-trois trucs. Rien de grave, mais quand même… Votre joli teint hâlé cache mal ces petites cernes, vos vêtements d’été sont de moins en moins ajustés.

Peut-être que vous n’avez pas assez dormi. Peut-être que vous avez un peu trop bu, ou un peu trop mangé (et pourquoi pas les deux). Bref, vous venez de comprendre ce que les adolescents savent déjà : les vacances, en fait, ce n’est pas fait pour se reposer !

Il est donc peut-être temps de reprendre les choses en main… et il vous reste quand même quelques jours voire quelques semaines avant que le boulot ne reprenne pour de vrai (pas de blague, même si je suis écrivain, j’ai été à votre place il n’y a pas si longtemps).

Voici donc 5 étapes pour vous remettre sur les rails du fitness et de la santé (pour restaurer amour, gloire et beauté).

Lire la suite « Comment retrouver la forme à la rentrée : un guide de survie pour le retour des vacances »

Hormones et condition physique : 10 étapes pour optimiser la testostérone, l’hormone de croissance, l’insuline, le cortisol et la leptine

Hormones et condition physique : 10 étapes pour optimiser la testostérone, l'hormone de croissance, l'insuline, le cortisol et la leptine

 
Quand 10 personnes suivent à peu près la même diète et le même entrainement, on constate souvent qu’on obtient 10 résultats différents. Il y a celui qui se transforme en Captain America en quelques semaines, celle qui redessine ses formes en peu de temps. Il y a aussi celles et ceux qui progressent lentement mais sûrement. Et puis il y en a souvent un ou deux qui stagnent, voire qui régressent.

Le coupable désigné, c’est bien sûr la génétique. Pourtant, même si la génétique joue un rôle majeur dans la façon dont votre corps peut se dessiner, utiliser les nutriments et devenir athlétique, la question pour la plupart des gens (c’est différent pour les athlètes professionnels) n’est pas tant le potentiel génétique que l’optimisation des fonctions de base.

Et là, je parle bien sûr de vos hormones. Ces substances chimiques transmettent de nombreux messages à votre organisme et jouent donc un rôle majeur sur votre santé en générale et votre forme physique (et mentale) en particulier.

Lire la suite « Hormones et condition physique : 10 étapes pour optimiser la testostérone, l’hormone de croissance, l’insuline, le cortisol et la leptine »

Intermittent fasting : 5 (bonnes) raisons d’essayer le jeûne intermittent

Intermittent fasting : 5 (bonnes) raisons d'essayer le jeûne intermittent

 

Si j’en parle souvent sur ce blog, c’est parce que j’en suis un pratiquant convaincu. Le jeûne intermittent (ou intermittent fasting en anglais) est une méthode qui fait de plus en plus d’adeptes, avec des protocoles aux noms aussi variés qu’évocateurs : Leangains, Steak & Eggs, Warrior Diet, Fast & Shake, Eat Stop Eat

Et entre les discussions sur les forums qui se multiplient d’une part, et la hausse des ventes de FASTING et de la Méthode FAST & SHAKE d’autre part, je constate avec plaisir que le jeûne intermittent devient de plus en plus populaire en France.

Pourquoi cet engouement croissant ? Pour une raison simple : ça fonctionne.

 
Le jeûne intermittent, en quoi ça consiste ?

Le jeûne intermittent consiste simplement à alterner des intervalles pendant lesquels on mange avec des périodes pendant lesquelles on ne mange pas. Les modalités d’organisation de cette alternance sont diverses mais les périodes de jeûne peuvent aller de 16h à 36h, en fonction de la méthode choisie.

D’un point de vue pratique, cela revient à prendre la décision consciente de sauter certains repas, ce qui peut prendre plusieurs formes :

  • Manger chaque jour pendant un laps de temps spécifique, par exemple entre 13h et 21h, ce qui revient globalement à sauter le petit-déjeuner tous les matins.
  • Ne pas manger avant 20h un ou deux jours dans la semaine, ce qui équivaut à sauter le petit-déjeuner et le déjeuner pendant les journées concernées.

Cela vous semble étrange ? Voici 5 bonnes raisons d’essayer le jeûne intermittent

Lire la suite « Intermittent fasting : 5 (bonnes) raisons d’essayer le jeûne intermittent »

Ramadan, jeûne intermittent et sport : quels effets et comment faire ?

Ramadan, jeûne intermittent et sport : quels effets et comment faire ?

Le ramadan est une pratique religieuse liée à l’islam (dont il ne m’appartient pas de discuter) qui est une forme de jeûne intermittent, puisqu’on s’abstient de manger du lever au coucher du soleil. Les croyances sont nombreuses quant à savoir si c’est bon ou mauvais pour la santé et sur les bonnes et les mauvaises façons de s’organiser. Pourtant, la science et l’expérience apportent quelques réponses…

 
Les effets du ramadan sur la santé

Concernant les préoccupations légitimes sur le taux de cortisol (l’hormone du stress) et les risques de perdre du muscle, plusieurs études ont été menées précisément sur les effets du jeûne intermittent induits par le ramadan, avec les conclusions suivantes :

  • le jeûne intermittent n’a aucun effet sur le niveau de cortisol moyen (référence)
  • le ramadan ne fait pas perdre de muscle et peut aider à perdre de la graisse (référence)

Lire la suite « Ramadan, jeûne intermittent et sport : quels effets et comment faire ? »

Comment améliorer son métabolisme : évaluer, réparer, augmenter… et perdre du poids facilement

Beaucoup de gens expliquent leurs difficultés à gérer leur poids corporel en se plaignant d’un métabolisme lent… Notez bien que je ne critique pas : je l’ai fait moi-même pendant plusieurs années.

Cela peut être vrai, cela peut être faux. Mais pour trouver une solution, encore faut-il en avoir le coeur net !

 
C’est quoi, le métabolisme ?

Le métabolisme décrit tous les processus chimiques qui se déroulent en continu dans votre corps afin de faire fonctionner vos organes correctement et de vous maintenir en vie. A titre d’exemple, on peut citer la respiration, la digestion, la transpiration…

Ces processus ne sont pas anodins. Ils demandent de l’énergie. Ainsi, même si vous restez allongé toute la journée à ne rien faire (ce qui n’est pas très bon pour la santé), vous allez dépenser une certaine quantité d’énergie chaque jour rien que pour rester en vie ; c’est ce qu’on appelle le métabolisme de base (MDB).

En fonction de votre âge, votre sexe et votre mode de vie, ce MDB représente 50% à 90% des calories que vous dépensez chaque jour. Vous trouverez sur Internet tout un tas de calculatrices pour vous aider à évaluer ce chiffre… Malheureusement, ces chiffres sont généralement faux.

Comment améliorer son métabolisme - évaluer, réparer, augmenter... et perdre du poids (plus) facilement

Lire la suite « Comment améliorer son métabolisme : évaluer, réparer, augmenter… et perdre du poids facilement »