Les masques d’altitude ne fonctionnent pas (sauf pour ressembler à Bane) : ils n’améliorent pas la performance aérobie

Les masques d'altitude ne fonctionnent pas (sauf pour ressembler à Bane) : ils n'améliorent pas la performance aérobie

Les masques d’altitude, ce sont ces équipements qui couvrent le bas de visage en vous donnant le look d’un ninja steampunk ou d’un Bane sorti de Batman. Pour sûr, ça vous donne l’air d’un bad-ass et ça rend la respiration difficile… mais ça ne veut pas dire qu’ils améliorent votre condition physique ni votre aptitude cardio-respiratoire.

Ils sont à la mode dans les salles de mixed martial arts et on commence à en voir dans les boxs de CrossFit donc forcément, on se dit que c’est utile. Et le fait est que ça gêne la respiration donc c’est forcément efficace, pas vrai ? Ben non, pas vrai. Pas de bol.

 
A quoi sert un entrainement en altitude ?

Avant de revenir aux masques d’altitude qui sont inefficaces, il est utile de préciser que l’entrainement en altitude reste efficace ! En effet, à haute altitude, la pression atmosphérique est réduite, ce qui a plusieurs conséquences :

  • Il y moins d’oxygène disponible pour les muscles et les organes
  • Le corps réagit en augmentant la myoglobine et la densité capillaire
  • Le transport d’oxygène vers les muscles est amélioré

Le corps disposant d’un meilleur transport de l’oxygène, on pense que ce cela donne un avantage aux athlètes en vue d’une performance sportive, en particulier pour une épreuve d’endurance… mais ce processus d’adaptation prend des semaines voire des mois ! Ce n’est donc pas en faisant du rameur pendant 30 minutes avec un masque sur le nez que vous obtiendrez un résultat similaire.

Lire la suite « Les masques d’altitude ne fonctionnent pas (sauf pour ressembler à Bane) : ils n’améliorent pas la performance aérobie »

Publicités

Detox, la grande intox : ce que les marchands de cleanse ne veulent pas que vous sachiez

Detox - la grande intox

Vous avez sans doute entendu parler de plusieurs méthodes de « detox » ou de « cleanse » à base de jus de citron, de sirop d’érable ou que-sais-je… Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, veuillez noter ce fait scientifique simple : la fonction du foie est d’éliminer les toxines. Donc à moins d’avoir une maladie du foie, ce n’est pas dans votre foie que sont stockées les toxines.

Quant à vos reins, ils fonctionnent de façon très similaire, avec la mission d’éliminer les déchets de votre corps. Et même s’ils ne font pas leur boulot correctement, ces déchets restent dans votre sang, pas dans vos reins.

Tout le marketing autour de jus et de gélules censés vous detoxifier le foie et les reins en débarrassant votre corps des toxines n’est donc rien de plus que… du marketing, précisément. Toutes les allégations autour de compléments alimentaires pour faire un cleanse ou une detox n’ont aucune corrélation avec ce qui se passe à l’intérieur de votre corps.

Le seul « nettoyage interne » du corps se produit à l’échelle des cellules ; c’est l’autophagie. Ce processus vous aide à guérir en cas de lésion, régénérer vos tissus musculaires et même à préserver votre cerveau pour qu’il fonctionne mieux. Mais à ce jour, aucun jus de fruit ou pilule magique ne peut dupliquer ni multiplier cet effet.

D’ailleurs, c’est plutôt une bonne nouvelle : votre corps est naturellement construit pour éliminer les poisons et se guérir lui-même lorsque son fonctionnement est perturbé. Sinon, comment feriez-vous pour vous remettre d’une cuite après une soirée trop arrosée ?

Lire la suite « Detox, la grande intox : ce que les marchands de cleanse ne veulent pas que vous sachiez »

Pouvoir de concentration et capacité d’attention : votre cerveau est-il une télécommande moins efficace qu’un poisson rouge ?

Combien de fois par heure regardez-vous vos mails ?

La moyenne, pour les gens qui travaillent dans un bureau est de 30 fois par heure ! En moyenne, ça veut dire toutes les 2 minutes…

Comment peut-on prétendre être efficace en étant aussi dispersé ? Franchement, je ne vois pas.

Notre cerveau est devenu une télécommande qui zappe en permanence :

  • 17% des pages vues sur le web le sont moins de 4 secondes.
  • Seulement 4% des gens restent plus de 10 minutes sur une page.
  • On lit généralement moins de 50% d’une page qui contient 100 mots.

 

smartphone breakfast
 

Lire la suite « Pouvoir de concentration et capacité d’attention : votre cerveau est-il une télécommande moins efficace qu’un poisson rouge ? »

Les respiriens sont des crétins, des escrocs et/ou des menteurs : l’inédie est une légende qui peut vous faire rêver… mais qui vous fera sans doute crever

La première fois que j’ai entendu parler des respiriens, c’était lors d’une discussion sur le développement personnel avec un groupe d’adeptes de la kinésiologie appliquée. J’ai été interpellé par le concept, tout simplement parce que je ne voyais pas comment cela était scientifiquement ou empiriquement possible.

Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, voici une mise à jour qui tient en quelques mots : le respirianisme, ou inédie, consiste à ne pas se nourrir volontairement et durablement, sans qu’il existe de motivation médicale ou esthétique à cette pratique ; il s’agit plutôt d’une pratique mystique.

A priori, c’est tout simplement impossible, à peu de choses près : un régime sans eau est mortel pour un être humain avec une morphologie classique après une période de 10 jours et un régime sans nourriture l’est tout autant après une période 90 jours. Et je prends des cas extrêmes, la plupart des gens risquant de décéder bien avant. A titre illustratif, voici les photos « avant/après » d’Olivia Cohen, qui a eu l’idée (saugrenue) d’enchaîner 3 périodes de 40 jours de jeûne séparées de 7 jours d’alimentation.

Olivia Cohen

Lire la suite « Les respiriens sont des crétins, des escrocs et/ou des menteurs : l’inédie est une légende qui peut vous faire rêver… mais qui vous fera sans doute crever »

L’impact du petit-déjeuner sur le risque cardiaque, ou comment une étude de Harvard peut vous faire croire vraiment n’importe quoi (à cause d’un article bidon)

On a tous été élevés de la même manière, pas vrai ? Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Point final, il n’y a pas à discuter. Pourtant, rien, mais vraiment rien, ne prouve que ce principe est fondé scientifiquement. Oh, je sais bien, on a tous lu un article dans un magazine (mais lequel ?) qui parlait de cette étude (mais laquelle ?) qui établit une corrélation entre le fait de bien manger le matin et de moins manger ensuite. Je répète : une corrélation.

Attention, je ne vous dis pas d’oublier le petit-déjeuner. Mais rien ne doit non plus vous forcer à en prendre un. L’important, c’est de trouver une façon de manger qui corresponde à vos envies et vos besoins, et surtout qui corresponde à votre mode de vie. Certains ont vraiment du mal à manger le matin, et il n’y a aucune raison de les forcer à commencer la journée par quelque chose de désagréable. D’autres trouvent que bien manger le matin leur évite de grignoter le reste de la journée, et il serait donc bien dommage de se priver d’un tel effet de régulation de l’appétit.

Mais de grâce, cessez de penser que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Tous les repas sont les plus importants de la journée : vos choix alimentaires sont bien plus importants que l’heure à laquelle vous mangez.

Et cessez de croire tout ce que vous pouvez lire dans les magazines et sur Internet, ou alors essayez de décortiquer l’article en regardant la référence scientifique qui va avec. Vous voulez un exemple ? Prenons ce magnifique article du Huffington Post daté du 22 juillet 2013, qui nous explique que ne pas prendre de petit-déjeuner augmente le risque de crise cardiaque. Carrément. N’ayons pas peur d’effrayer le lecteur.

1077245

Lire la suite « L’impact du petit-déjeuner sur le risque cardiaque, ou comment une étude de Harvard peut vous faire croire vraiment n’importe quoi (à cause d’un article bidon) »

Les propriétés du tribulus terrestris sont une belle escroquerie : les bienfaits de la supplémentation sont inexistants chez les personnes en bonne santé

Depuis quelques années, les « experts » en nutrition sportive recommandent un complément alimentaire qui aurait la propriété de booster votre production endogène de testostérone : le tribulus terrestris. Utilisé en Inde et en Chine pour renforcer la libido, il a connu son heure de gloire dans les années 80 lorsque les haltérophiles bulgares ont prétendu que c’était le secret de leurs incroyables performances (alors qu’ils avaient surtout une décennie d’avance en matière de dopage).

Sur le papier, l’effet androgénique du tribulus terrestris est attribué aux saponines, des stéroïdes naturels de type furostanol comme la dioscine, la diosgénine et la protodioscine. Cette dernière est considérée comme ayant la plus forte activité biologique.

gelules arnaque

Lire la suite « Les propriétés du tribulus terrestris sont une belle escroquerie : les bienfaits de la supplémentation sont inexistants chez les personnes en bonne santé »

IMC : calculer son indice de masse corporelle ou comment prendre un poney pour une licorne

Si vous êtes soucieux de votre santé ou si vous passez régulièrement des visites médicales, vous avez sans doute déjà entendu parler de l’indice de masse corporelle, ou IMC. Selon les autorités médicales occidentales, cet indicateur sert à mesurer votre forme générale (lire : à dire si vous êtes normal ou gras comme une loche), et il se calcule ainsi :

IMC = poids en kg divisé par la taille en mètre au carré

Par exemple, si vous mesurez 1,75 m et que vous pesez 73 kg, vous faites le calcul suivant : 73 / (1,75 x 1,75) et vous obtenez donc 23,83. Que signifie ce chiffre ? Eh bien c’est votre indicateur de forme générale !

  • S’il est en-dessous de 18,5 = vous êtes en sous-poids
  • S’il est entre 18,5 et 24,9 = vous avez un poids idéal
  • S’il est entre 25,0 et 29,9 = vous êtes en surpoids
  • S’il est au-dessus de 30.0 = vous êtes obèse

En partant de cette règle, validée aussi bien par le ministère de la Santé français que par le Center for Disease Control and Prevention américain, ces personnes sont en surpoids :

Hugh Jackman Will Smith
Brad Pitt Daniel Craig