Intermittent fasting – faim et jeûne intermittent : comment la ghréline influence votre appétit

la faim et le jeûne intermittent : comment la ghréline influence votre appétit
 

Lorsqu’on commence à s’intéresser au jeûne intermittent, la première étape, c’est de vouloir tout savoir : les principes et les bienfaits, les effets sur la santé, les erreurs à éviter, les protocoles à adopter… Et la deuxième étape, c’est de se dire : « bon, j’aimerais bien essayer, mais il faut que je me motive parce que je vais avoir super faaaiiimmm ! »

Et à vrai dire, oui et non.

Vous aurez sans doute assez faim la première semaine, peut-être un peu la deuxième semaine, probablement plus trop la troisième semaine. Et ensuite, vous ne vous poserez même plus la question de savoir si vous avez faim ou non !

Et il n’y a rien de magique là-dedans. Comme bien souvent quand il s’agit de votre corps, tout ceci est lié à vos sécrétions hormonales. Et à une hormone en particulier : la ghréline.

La ghréline est une hormone produite dans l’estomac qui déclenche la faim. Ainsi, votre taux de ghréline est naturellement élevé juste avant un repas et redescend rapidement à la fin de ce repas. Ce qui ne veut pas dire que nous sommes condamnés à avoir faim…

Lire la suite « Intermittent fasting – faim et jeûne intermittent : comment la ghréline influence votre appétit »

Publicités