Comment méditer facilement pour lutter contre le stress : la méthode des 100 respirations de Kevin Rose

Qu’on le veuille ou non, même si on est bouddhiste ou dandy, les sources de stress quotidiennes sont nombreuses. Il peut s’agir d’actualité internationale, d’une difficulté professionnelle ou d’une contrariété familiale. Ou d’un ennui de santé, de l’approche d’une date cruciale ou d’une histoire d’amour ou d’amitié. La liste est bien trop variée pour être établie, mais chacun peut en écrire une bien à lui.

Un des outils dont nous disposons pour réduire le stress que nous ressentons est la méditation. Vous avez sans doute déjà lu (ou vu) un paquet d’articles sur le sujet. Et avouons-le franchement : trouver chaque jour un créneau de 45 à 60 minutes pour rester assis dans la pénombre n’est pas si simple.

MEDITATION

On peut bien sûr trouver des solutions alternatives. Par exemple, Philip Rosedale (le fondateur de Second Life) a une méthode bien à lui : il compte. Pas jusqu’à 100 ou 200, non. Il compte jusqu’à 10 000 ou 12 000, en fonction du niveau de concentration du jour ! Vous pouvez vérifier : il fait un rapport quotidien du Twitter : @philiprosedale

Mais j’imagine que compter jusqu’à 10 000 vous semble à peu près aussi faisable que rester assis en tailleur pendant une heure. Ne partez pas : une autre solution existe. Elle vous est proposée par Kevin Rose, le fondateur de Digg. Kevin a récemment lancé le « 100 Breath Meditation, 30 day challenge », c’est-à-dire le « challenge de 30 jours avec une méditation de 100 respirations par jour » (oui, c’est un chouilla plus long en français).

Le principe est simple : combiner la méditation par la respiration et la méditation par le compte, pour arriver à un total de 100 respirations.

La méthode des 100 respirations

Eteignez votre télévision, votre ordinateur et votre téléphone. Vous pouvez éventuellement mettre un peu de musique si cela vous aide à vous relaxer (Clubbed to Death – kurayamino variation, de Rob Dougan, en ce qui me concerne). Asseyez-vous ou allongez-vous dans une position confortable et respirez tranquillement, puis commencez à compter mentalement vos respirations.

      Inspiration / expiration, 1 …
      Inspiration / expiration, 2 …

L’objectif quotidien est d’atteindre 100. Si vous perdez le compte à 20, 50 ou 70 parce que vous commencez à vous concentrer sur quelque chose d’autre, recommencez à partir de là où vous avez perdu le fil plus tard dans la journée.

L’idéal est d’arriver à 100 en une séance, et vous verrez que vous y parviendrez généralement. Quant aux bénéfices de l’exercice, vous les constaterez vous-même assez rapidement.

 



Comprendre. Apprendre. Surprendre.
Inscrivez-vous ci-dessous et restons en contact.

jemabonne

 

7 commentaires sur « Comment méditer facilement pour lutter contre le stress : la méthode des 100 respirations de Kevin Rose »

  1. Objection votre honneur !
    compter, c’est encore penser !
    cette forme de méditation s’appelle Diana
    Le véritable but de la méditation, c’est de se détacher des pensées
    car lorsqu’on est détaché des pensées, on tombe vers la bas vers un centre lumineux
    échappant ainsi à la malédiction du « Je pense donc je suis  » on est alors libéré de l’illusion du Moi
    On peut obtenir le même résultat en utilisant la peur !
    En marchant seul sur des sentiers rocailleux en moyenne montagne, l’attention se fixe sur les pierres, de peur de tomber
    Et au bout de trois jours de marche, on est enfin installé dans le coeur !
    C’est peut être pour celà que Moïse a promené le peuple juif dans le désert pendant 40 ans , mais à mon avis cela a été un échec car le désir des participants pour leurs voisines agissait comme une force sur leur véhicule de l’attention qui était alors attiré par l’objet de désir extérieur
    (une force a besoin d’un point d’appuis pour s’exercer, si on supprime ce point, elle n’existe plus )
    Il est aussi possible chez soi de s’allonger dans la position d’un transat, les jambes légèrement relevées, afin d’avoir une respiration ventrale, d’observer simplement cette respiration en témoin, , sans contrôler et de ramener ses mains sur son nombril, comme un foetus qui tiendrait son cordon ombilical
    Cette position a le même effet, pourtant peux de gens en parlent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s