Home-office : 7 techniques pour rester productif en travaillant de chez soi

7 techniques pour rester productif en travaillant de chez soi

 

Travailler chez soi est un luxe. Pas d’horaire à respecter, personne pour vous emmerder, aucun embouteillage à supporter, aucun couloir de métro à respirer… Et en plus, c’est écolo. Mais ça ne veut pas dire que c’est facile tous les jours !

Si vous êtes prestataire freelance, si vous essayez de vivre de votre plume ou si vous avez décidé de créer votre business sur Internet, il y a forcément des hauts et des bas, des jours « avec » et des jours « sans ». Mais attendre que la motivation et l’inspiration viennent frapper à votre porte n’est pas une stratégie efficace…

Etre productif est d’abord une question d’état d’esprit, ensuite une question d’organisation, et enfin une question de persévérance. Voici quelques idées à expérimenter pour maintenir le cap.

 

1- Soyez un professionnel

Le fait que vous puissiez travailler de chez vous sans personne pour regarder par-dessus votre épaule n’est pas un ticket pour paresser toute la journée. Au contraire, vous devez vous responsabiliser et prendre les choses en main. Oubliez la fable du type qui travaille 15 minutes le matin en checkant ses mails pendant qu’il boit son café. Précisément : il checke ses mails, il ne travaille pas.

Puisque vous êtes un entrepreneur, vous devez entreprendre. Et ça veut dire que faire ce que vous avez à faire est votre objectif n°1 en vous levant le matin. Cela peut être la création d’un nouveau service pour vos clients, l’écriture d’un nouveau chapitre pour votre prochain livre ou la mise en place d’une stratégie de référencement pour votre site. Peu importe.

Accomplir votre mission du jour est plus important que d’essayer un nouveau restaurant de sushis pour déjeuner, plus important que de faire du shopping sur eBay et surtout plus important que de discuter avec vos copains sur Twitter ou Facebook. Faites d’abord ce que vous avez à faire, puis prenez le temps de vous amuser ensuite. Mais pas l’inverse.

 

2- Planifiez votre journée à l’avance

L’erreur classique de l’entrepreneur débutant, c’est de se lever en ayant (forcément) plein de choses à faire mais en ne sachant pas par quoi commencer. Le résultat, c’est généralement de faire un peu de tout et beaucoup de rien. Or ça ne mène pas loin.

L’improvisation n’est pas un modèle efficace au quotidien, vous avez besoin d’un plan. Si vous ne prenez pas le temps de planifier, vous planifiez de perdre votre temps. Ne faites pas cette erreur. Prenez simplement 15 minutes à la fin de chaque semaine pour établir votre programme de la semaine à venir. Et vérifiez chaque soir que vous suivez bien votre programme ; ça prend moins de 2 minutes et ça vous fait gagner un temps précieux (et beaucoup d’énergie).

A noter que cette planification n’est pas qu’une question d’organisation, c’est aussi une source de motivation. En visualisant les étapes de votre projet et les conséquences pour la suite, vous aurez une vision plus claire de votre avenir et des raisons d’accomplir certaines tâches parfois ingrates.

 

3- Utilisez une to-do list et faites une chose à la fois

Cela n’a rien de sexy ni d’innovant mais ça a le mérite de la simplicité : la meilleure façon de planifier une journée de travail est tout simplement de faire une to-do list et de s’y tenir en faisant les choses une par une.

Le travail « multitâches » ne fonctionne pas ; on fait plusieurs choses à moitié plutôt que de faire une seule chose correctement. C’est à la fois moins efficace et plus fatiguant… et en plus, ça rend idiot ! Une étude de Stanford montre qu’on perd 5 points de QI en fumant de la marijuana mais on perd 10 points de QI en faisant plusieurs choses à la fois.

Conjuguez la simplicité et l’efficacité. Faites une liste des choses à faire le lendemain, tous les soirs avant de vous coucher. Arrangez-vous pour que cette liste soit gérable sans être pour autant risible de facilité (il ne s’agit ni de s’accabler de travail ni de se laisser vivre en attendant que ça se passe). Puis en vous levant le matin, faites la chose qui figure en tête de votre to-do list, puis rayez cet item. Passez à la tâche suivante. Et recommencez.

 

7 techniques pour rester productif en travaillant chez vous

 

4- Levez-vous de bonne heure

Vous êtes un pro, vous vous souvenez ? Et les pros ne se lèvent pas à midi en espérant avoir une journée productive ! Donc levez-vous de bonne heure, prenez un bon café (ou un smoothie protéiné, ou ce que vous voulez) et mettez-vous en action pendant que le reste du monde dort encore.

Si vous avez la pêche dès le matin, vous pouvez opter pour un footing, une séance de yoga ou une session de musculation. Sinon, réservez ça pour plus tard et commencez sans attendre à travailler sur votre mission du jour. Sans perdre du temps sur Facebook, sans vous polluer l’esprit en regardant les infos et sans relire vos e-mails en retard (rien d’urgent n’est arrivé pendant la nuit, je vous assure).

Avec une bonne concentration, vous pouvez tout à fait avoir terminé votre journée de travail à 13h. Tant mieux pour vous ! Vous pouvez alors en profiter pour vous détendre, faire un peu de méditation, aller faire du sport ou même faire la sieste. Ou continuer à bosser (il n’est pas interdit de prendre de l’avance sur son propre planning).

 

5- Soignez votre hygiène de vie

Ce n’est pas parce que vous bossez de chez vous que vous devez devenir un ours hirsute mal rasé et mal lavé. Certains vous recommanderaient de vous préparer comme pour une journée normale de travail mais je suis assez mal placé pour le faire : je n’ai jamais vraiment eu de travail « normal » et je suis réputé pour vivre en short (chacun son uniforme, vous devriez en avoir un aussi).

Vous avez donc le droit de travailler en pyjama, en string-cravate ou comme bon vous semble mais prenez soin de vous : mangez sainement, faites du sport, soignez votre hygiène corporelle et ne passez pas vos nuits devant la télé (surtout que vous devez vous lever tôt !). Travailler dans votre salon ne doit pas vous empêcher de devenir plus fort et plus musclé.

Bien sûr, ne tombez pas dans l’excès inverse. Je ne compte plus le nombre de web-entrepreneurs m’expliquant que « j’ai besoin de prendre du temps pour moi le matin » alors qu’il s’agit surtout de trainer et de procrastiner plutôt que de travailler. Aucun d’eux ne m’a sidéré par sa réussite professionnelle, d’ailleurs…

 

6 – N’oubliez pas de boire !

Quand on adore ce qu’on fait, on se retrouve facilement dans cet état de flow décrit par Mihaly Csikszentmihalyi : un moment d’absorption complète dans une activité, avec une sensation d’accomplissement et de compétence, et durant laquelle le temps semble disparaître. On oublie alors tout ce qui se passe à l’extérieur… et tout ce qui se passe à l’intérieur.

Si vous oubliez de manger, ce n’est pas grave : le jeûne intermittent est bon pour la santé (et convient parfaitement au travail à domicile, d’ailleurs). Mais n’oubliez pas de boire ! Plus de la moitié de notre corps est constitué d’eau et vous devez en boire tout au long de la journée (non, les sodas et les boissons énergétiques ne comptent pas). Maintenir une bonne hydratation améliore le fonctionnement général de votre corps en régulant la température corporelle, en transportant l’oxygène et les nutriments et en éliminant les déchets métaboliques.

Gardez donc une bouteille d’eau à portée de main, c’est encore la façon la plus simple de penser à boire. Votre objectif : 1,5 à 2 litres par jour. Mais vous pouvez aller bien au-delà, surtout si vous faites du sport.

 

7 – Préservez l’équilibre

Si travailler à domicile peut être la tentation de la glandouille, cela peut aussi être une nouvelle prison mentale dans laquelle on s’enferme parce qu’on a toujours peur de ne pas en faire assez. Quel gâchis : vous devenez plus libre en devant maître de votre emploi du temps mais vous devenez vous-même votre geôlier en ne vous laissant aucun moment de répit.

Pour éviter une telle situation, ne perdez pas de vue votre objectif final et assurez-vous d’avancer un peu chaque jour dans cette direction. Il s’agit d’un ultra-trail, pas d’un sprint, donc il faut en garder sous le pied… sans perdre le cap.

 



Comprendre. Apprendre. Surprendre.
Inscrivez-vous ci-dessous et restons en contact.

jemabonne

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s