Fasting au féminin : le jeûne intermittent est-il efficace (ou dangereux) pour les femmes ?

Fasting au féminin - le jeûne intermittent est-il efficace (ou dangereux) pour les femmes ?

 
Depuis la publication de mon premier article sur le jeûne intermittent, je reçois fréquemment des questions de lectrices au sujet des effets du fasting sur les femmes. Parmi celles-ci :

  • Est-ce que le jeûne intermittent est efficace pour les femmes ?
  • Est-ce que le jeûne intermittent est dangereux pour les femmes ?
  • Est-ce que le jeûne intermittent est plus difficile pour les femmes ?
  • Est-ce que le jeûne intermittent perturbe les hormones des femmes ?

 
Fasting au féminin : quelle efficacité pour maigrir ?

La science le prouve : le jeûne intermittent est efficace pour perdre du poids et améliorer la santé aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Concernant la santé, dans une étude de 2011 visant à étudier les effets de la restriction calorique sur les marqueurs de risque de maladies métaboliques chez les femmes, on constate une amélioration du profil hormonal similaire avec un protocole de jeûne intermittent qu’avec un régime basse calories.

Cela rejoint donc les études du cardiologue Benjamin Horne qui prouvent que le jeûne intermittent réduit le risque cardiaque et améliore la santé en général (40% de réduction du risque de crise cardiaque, changements positifs dans les biomarqueurs métaboliques…).

Concernant la perte de poids, une étude de 2012 démontre que le jeûne intermittent est efficace pour la perte de poids chez les femmes obèses (à condition bien sûr de mettre en place un déficit calorique). Dans une autre étude de 2013, les participantes ont perdu une moyenne de 6 kilos en 6 semaines en suivant un protocole de jeûne intermittent.

Mesdames, vous pouvez donc être rassurées en ce qui concerne l’efficacité !

Fasting au féminin - le jeûne intermittent est-il efficace (ou dangereux) pour les femmes ?

 
Fasting et menstruations : dangereux ou pas dangereux ?

Si les bienfaits du jeûne intermittent sont désormais connus, y a-t-il un risque d’effets secondaires chez les femmes ? A priori, la réponse est non, tout simplement.

Pour être plus précis, la question qui revient souvent concerne les menstruations : est-ce que le jeûne intermittent perturbe le cycle menstruel ? Eh bien là aussi, a priori, la réponse est non…

MAIS.

Première remarque : une aménorrhée secondaire (absence des règles pendant plus de 3 cycles) peut être provoquée par un régime alimentaire trop strict (car une réduction drastique de la masse graisseuse provoque une diminution des oestrogènes) mais cela n’est pas lié au jeûne intermittent.

Deuxième remarque : il est exact que certaines femmes sont particulièrement sensibles au jeûne intermittent d’un point de vue hormonal, ce qui peut avoir un impact sur leur cycle menstruel. La science n’a pas encore expliqué les choses en détail mais cela pourrait avoir un lien avec la kisspeptine, une molécule utilisée par les neurones pour communiquer entre eux.

Troisième remarque : une étude menée sur les rats constate que le jeûne intermittent pourrait faire baisser les taux d’hormones liées à la reproduction, en particulier chez les femelles ; pour autant, aucune étude de ce type n’existe chez les humains (et nous ne sommes pas Mickey et Minnie). Cependant, il est important de noter que le protocole de l’étude consistait à jeûner un jour sur deux… ce qui revient à réduire de moitié la ration alimentaire, donc la conclusion de l’étude n’est pas explicite quant au protocole suivi ou à sa corrélation directe.

Conclusion provisoire ? Comme pour bien des choses, l’outil est efficace mais c’est la façon dont on s’en sert qui peut être dangereuse. Une approche raisonnable avec un protocole classique de type Leangains ou Warrior Diet permet une réduction calorique significative sans mettre votre santé en danger, tout en améliorant votre profil hormonal et votre santé. Néanmoins, si vous remarquez un changement dans votre cycle au bout de 2-3 mois, revenez (sans attendre) à une alimentation plus classique. Il peut aussi être utile de consulter un médecin pour tester vos niveaux hormonaux.

A l’heure actuelle, la seule façon d’en avoir le coeur net en ce qui vous concerne, c’est d’essayer en adoptant une approche équilibrée et progressive (vous trouverez une méthode pas à pas dans FASTING).

Fasting au féminin - le jeûne intermittent est-il efficace (ou dangereux) pour les femmes ?

 
Fasting au féminin : plus difficile pour les femmes ?

Reste à savoir si le jeûne intermittent est plus difficile pour les femmes, et on peut difficilement faire de la science en la matière…

Il y a un fait avéré : pour des raisons physiques et hormonales, il est plus difficile de perdre de la graisse quand on est une femme que quand on est un homme, ce qui veut dire que les effets d’un protocole d’amincissement sont moins rapides. Dès lors, il y a une réalité psychologique à prendre en compte : les résultats étant un peu plus lents et un peu moins flagrants, la motivation est moins durable.

De plus, il y a aussi un phénomène sociologique : les femmes ont souvent essayé beaucoup plus de régimes que les hommes donc il y a un « effet d’attente » assez négatif, avec l’idée que ça ne marchera probablement pas. Ce qui réduit encore un peu la motivation.

Enfin, il y a un constat empirique partagé par plusieurs coachs et experts : les femmes actives auraient plus de mal à supporter un jeûne plus long (notamment au-delà de 18-20h). Pourquoi, comment, vrai, pas vrai, on peut en débattre. Mais au final, peu importe, il faut surtout trouver une solution.

Voici donc trois recommandations simples pour vous, mesdames :

  • Commencez très progressivement avec un protocole facile à suivre, par exemple un jeûne de 14h un jour sur deux, puis un jeûne de 15h deux jours sur trois, etc. Lorsque vous arrivez à format 16/8 Leangains classique (jeûne quotidien de 16h), rien ne vous oblige à augmenter la durée de vos jeûnes.
  • Ne vous attendez pas à des résultats immédiats sur la balance, les fluctuations hydriques et autres contrariétés ont un impact réel sur votre poids de corps. Donnez-vous quelques semaines et pesez-vous tous les sept jours en vous concentrant sur le processus et vos sensations physiques.
  • Faites un bilan au bout de 4 semaines puis de 8 semaines en notant les différents marqueurs de progrès : votre poids de corps (si vous le souhaitez), vos mensurations (qui sont un marqueur plus concret) et surtout vos sensations de faim, d’énergie, de comportement face à la nourriture… et décidez si vous continuez ou non.

Et enfin, un dernier conseil qui s’applique à tout et tout le monde : soyez cool. D’un point de vue biologique, modifier votre alimentation en adoptant le jeûne intermittent provoque un stress, auquel votre corps répond par une perte de poids.

Même si ce stress est positif, il s’ajoute aux autres sources de stress que peuvent être le travail, le sport, la fatigue, un déménagement, une mauvaise nouvelle… Donc prenez le temps de décompresser, que ce soit grâce à la méditation, le cinéma, la cohérence cardiaque ou une bonne sieste !

 


« FASTING : les principes et les bienfaits du jeûne intermittent »
un ouvrage complet sur les protocoles à suivre, les techniques à adopter et les erreurs à éviter !

FASTING - les principes et les bienfaits du jeûne intermittent

 

Le jeûne intermittent en questions : ce qu’il faut savoir

Le jeûne intermittent et la santé : ce que dit la science

Le jeûne intermittent en pratique : les protocoles à essayer

Le jeûne intermittent au quotidien : informations supplémentaires

 

« FASTING, le livre »
FASTING - les principes et les bienfaits du jeûne intermittent
Un ouvrage complet sur les protocoles à suivre,
les techniques à adopter et les erreurs à éviter !
« La Méthode FAST & SHAKE »
LA METHODE FAST & SHAKE : comment perdre du poids rapidement avec le jeûne intermittent et les shakes protéinés
Comment perdre du poids rapidement avec
le jeûne intermittent et les shakes protéinés

 



Comprendre. Apprendre. Surprendre.
Inscrivez-vous ci-dessous et restons en contact.

jemabonne

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s