Nootropics, smart drugs, nootropes : faut-il consommer des suppléments ou des médicaments pour devenir plus intelligent ?

nzt-limitless
 

C’est presque un sujet tabou en France mais ils sont monnaie courante dans la Silicon Valley comme à Wall Street : qu’on les appelle nootropics, nootropes ou smart drugs, les nootropiques désignent des substances favorisant de meilleures performances cognitives.

Nootro-quoi ?

Si vous avez vu le film Limitless, vous avez sans doute rêvé de mettre la main sur du NZT-48, qui transforme un écrivain raté en génie hyperproductif. Malheureusement, ça n’existe pas… mais d’autres produits peuvent vous permettre d’être plus créatif, plus concentré et plus productif.

Les nootropiques actuellement connus ne vous offriront pas la réussite financière du jour au lendemain mais ils peuvent vous permettre d’atteindre un niveau supérieur de performance. Quant à savoir si c’est bien ou mal, c’est à vous de voir. Pour ma part, je considère que la connaissance est un premier pas vers la sagesse et que ça ne fait pas mourir d’en parler (ni d’en prendre, d’ailleurs).

Concrètement, les nootropes regroupent une hétérogénéité de substances allant de simples compléments alimentaires (vitamines, acides aminés…) à des médicaments sur ordonnance, en passant par des extraits de plantes et des molécules au statut encore un peu flou.

Nota bene : si tel ou tel produit n’est pas légal dans votre pays, je ne vous conseille pas de jouer au trafiquant de drogue pour vous en procurer. Cherchez autre chose.

Quelques exemples de nootropiques

Même si les mots nootrope ou nootropique sont assez récents, vous n’êtes sans doute pas étranger à l’idée d’utiliser certaines substances pour obtenir un effet particulier sur le cerveau :

  • la caféine pour se réveiller
  • le tabac pour se calmer
  • l’alcool pour s’amuser
  • le cannabis pour se détendre
  • le sucre pour se concentrer

Et la liste pourrait être longue, quelle que soit l’opinion qu’on ait sur le sujet ! Par exemple, le café est l’une des boissons les plus consommées sur la planète, on l’utilise aussi bien dans les universités que dans les hôpitaux… et dans la vie de tous les jours.

On pourrait également mentionner des herbes et des plantes utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise ou la pratique ayurvédique, qui ont été utilisés pour l’amélioration cognitive pour des milliers d’années. Est-ce bien ou est-ce mal ? En tout cas, ce n’est pas sans fondement.

Usages et objectifs des nootropiques

Bien sûr, la pilule magique n’existe pas. Il n’existe aucune substance qui transforme un abruti fainéant et dissipé en intello bosseur et concentré, mais plusieurs buts peuvent être poursuivis avec les nootropiques.

  • Une amélioration de la créativité

Influencer positivement la créativité et les capacités de raisonnement est une aide efficace pour de nombreuses professions artistiques et intellectuelles, qu’il s’agisse d’écrire un nouveau livre ou d’inventer des solutions innovantes à des problèmes communs.

L’iode et la créatine sont des nootropes efficaces pour améliorer sa créativité… ainsi que la nicotine, mais c’est moins recommandé.

  • Une mémoire plus efficace

Nous aimerions tous avoir une meilleure mémoire et certaines activités sont facilités lorsqu’on bénéficie d’un petit coup de pouce de ce côté là : études universitaires, conférence professionnelle, préparation d’un concours, présentation devant un client…

Certains nootropes permettent d’améliorer la mémoire, avec des avantages à court ou long terme, le piracetam et la choline étant les deux substances les plus utilisées.

  • Une meilleure concentration

La caféine est de loin le nootrope le plus connu pour augmenter la concentration mais ses avantages sont plus large puisqu’elle augmente aussi la vigilance et la clarté mentale. A noter que la caféine peut être utilisée avec de la L-théanine pour améliorer ses bienfaits tout en limitant ses éventuels désagréments.

  • Une amélioration de l’humeur

Vous l’avez forcément déjà expérimenté vous-même : une meilleure humeur conduit vers plus d’enthousiasme, plus d’énergie, plus de confiance en soi et donc une meilleure performance cognitive.

Certains nootropes qui améliorent l’humeur agissent en augmentant la sécrétion des neurotransmetteurs de la joie tandis que d’autres réduisent l’anxiété. Le bacopa monnieri est ainsi une plante bien connue pour réduire l’anxiété et la sensation de stress.

  • Une réduction de la fatigue

La fatigue chronique étant le mal du siècle (avec le stress), les nootropes réduisant la fatigue sont souvent très recherchés par… à peu près tout le monde : étudiants, entrepreneurs, médecins, sportifs, avocats, etc.

La créatine et l’orpin rose (rhodiola rosea) sont ainsi très efficaces pour lutter contre la fatigue et le manque de sommeil.

Devez-vous utiliser des nootropiques ?

Chacun voit midi à sa porte, mais si vous buvez du café ou que vous fumez (du tabac ou de la beuh), vous consommez déjà des nootropes. Dès lors, pourquoi ne pas essayer de le faire intelligemment en recherchant un effet concret ? Tant que vous ne prenez aucune substance interdite ou nocive, il n’y a pas de quoi s’affoler. Et ce qui est bon pour des auteurs et chefs d’entreprise comme Tim Ferriss, Chris Guillebeau ou Dave Asprey l’est sans doute aussi pour vous.

Mais bien sûr, cela ne veut pas dire qu’il faut vous reposer uniquement sur des substances exogènes pour conserver des fonctions cérébrales optimales. La théorie de la neuroplasticité nous enseigne que nos cerveaux évoluent en fonction des exercices qu’on leur propose, vous pouvez donc recourir à plusieurs astuces pour améliorer votre mémoire et votre créativité, cela ne vous fera pas de mal !

 



Comprendre. Apprendre. Surprendre.
Inscrivez-vous ci-dessous et restons en contact.

jemabonne

 

6 commentaires sur « Nootropics, smart drugs, nootropes : faut-il consommer des suppléments ou des médicaments pour devenir plus intelligent ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s