Comment réussir un challenge : arrêtez d’essayer, engagez-vous (vraiment)

comment réussir un challenge

Il y avait Yoda qui disait à son apprenti : « agis ou n’agis pas, essayer ne veut rien dire » (dans Star Wars V).

Il y avait Chuck Norris qui disait à son apprenti : « le secret, c’est l’engagement » (dans The President’s Man).

Et c’est exactement la même chose pour vous.

 
« Essayer », vraiment ?

Imaginez un début de soirée, juste avant que votre fille sorte faire la nouba avec une bande de potes. Vous lui demandez deux choses : de ne pas conduire si elle a bu trop d’alcool et d’utiliser une capote si elle doit mieux faire connaissance avec un illustre inconnu. Et cette gourgandine de vous répondre : « OK, je vais essayer. »

Comment vous sentez-vous ? A priori, pas très bien ! Mais pourquoi est-ce que le mot « essayer » génère autant d’anxiété ? Parce que vous savez très bien qu’essayer conduit rarement à réussir… Tout comme vous n’avez aucune gêne à répondre « oui, je vais essayer de venir » quand on vous invite à un pince-fesses auquel vous n’avez absolument pas envie d’aller (et auquel vous n’irez pas, finalement).

 
« Essayer », c’est échouer

On peut appeler ça sophrologie, hypnose, visualisation ou programmation neuro-linguistique, la conclusion est la même : plus les scientifiques et les psychologues se penchent sur le fonctionnement de notre cerveau, plus il devient clair que les mots que nous employons programment notre réussite future (ou notre échec à venir). Et en matière de programmation, le mot « essayer » est visiblement un gros bug.

Dans nos relations sociales, on dit qu’on va « essayer » pour rester poli quand on sait très bien qu’on ne va pas le faire (c’est aussi une façon de mentir sans en avoir l’air, appelons cela de l’hypocrisie sociale). Le problème, c’est que nous faisons exactement la même chose lors de nos dialogues intérieurs : nous nous disons que nous allons essayer alors qu’on sait pertinemment qu’on ne le fera pas vraiment.

Et le fonctionnement de notre matière grise est tellement pernicieux que lorsqu’on se dit « je vais essayer de me souvenir de ça », notre cerveau comprend qu’on peut oublier. Il est donc bien plus efficace de se dire « je me souviendrai de ça ».

Avez-vous déjà essayé d’arrêter de fumer ? Avez-vous déjà essayé de commencer à faire du sport ? Avez-vous déjà essayé de manger plus de légumes ? Avez-vous déjà essayé de consommer moins d’alcool ? La liste pourrait être longue…

check

 
S’engager, c’est réussir

Si vous voulez réussir , éliminez le mot « essayer » de votre vocabulaire. Il faut être clair avec vous-même : il y a des choses que vous allez faire et d’autres choses que vous n’allez pas faire. Donc concentrez votre énergie sur ce que vous allez accomplir plutôt que de vous disperser en inventant des excuses.

Que vous décidiez d’adopter la Steak & Eggs Diet, de vous mettre au sport pour devenir plus fort, de vous donner 6 semaines pour perdre du poids ou de lancer un business sur Internet, engagez-vous à réussir. Engagez-vous publiquement. Auprès de vos parents, de vos amis, de vos enfants, de votre chéri(e), de tous vos contacts sur Facebook…

Le fait de vous engager publiquement aura deux effets positifs :

  • La pression sociale sera une motivation puissante pour vous remuer les fesses et faire les bons choix dans les moments de faiblesse
  • Les encouragements que vous recevrez entretiendront votre motivation au fil des semaines et vous vous sentirez soutenu dans votre démarche

La technique de l’élastique

Si vous aimez les pense-bête primaires mais efficaces, utilisez la technique de l’élastique. Cela consiste à mettre une bande élastique autour de votre poignet et à tirer dessus avant de la relâcher à chaque fois que vous utiliserez le mot « essayer » au sujet d’un de vos objectifs.

La petite douleur physique ressentie fera comprendre à votre cerveau que vous devez oublier le mot « essayer » quand vous parlez de vous-même. En moins d’une semaine, vous devriez constater que vous êtes plus enclin à vous engager qu’à simplement « essayer »… et vous obtiendrez subitement de bien meilleurs résultats.

 



Comprendre. Apprendre. Surprendre.
Inscrivez-vous ci-dessous et restons en contact.

Je m'abonne

 

5 commentaires sur « Comment réussir un challenge : arrêtez d’essayer, engagez-vous (vraiment) »

  1. dire « je vais essayer  » c’est aussi une façon détournée de dire que je veux ou je vais le faire mais je ne veux le dire ouvertement je laisse planer un doute volontairement surtout quand l’interlocuteur est mon père ma mère ou celui qui a le pouvoir sur moi ……….et là on peut penser que des rapports humains sans pouvoir sont sains et plus simples

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s