Fasting, santé, minceur et facilité : plusieurs bonnes raisons d’essayer le jeûne intermittent (pour perdre du poids ou se sentir mieux)

 
Même s’il n’est pas encore très connu, le jeûne intermittent (ou fasting) devient de plus en plus populaire au fil des années. Comment et pourquoi ? Eh bien les réponses sont nombreuses !

Au-delà de toute considération biologique, l’une des principales raisons est la simplicité de la méthode. Des dizaines ou des centaines de régimes existent avec des variations diverses sur des aliments autorisés ou interdits, des ratios de macronutriments ou des combinaisons nutritionnelles subtiles à mettre en oeuvre à chaque repas. Avec le jeûne intermittent, aucune de ces complications n’existe. Mais ce n’est pas tout…

Lire la suite « Fasting, santé, minceur et facilité : plusieurs bonnes raisons d’essayer le jeûne intermittent (pour perdre du poids ou se sentir mieux) »

Publicités

Fasting au féminin : le jeûne intermittent est-il efficace (ou dangereux) pour les femmes ?

Fasting au féminin - le jeûne intermittent est-il efficace (ou dangereux) pour les femmes ?

 
Depuis la publication de mon premier article sur le jeûne intermittent, je reçois fréquemment des questions de lectrices au sujet des effets du fasting sur les femmes. Parmi celles-ci :

  • Est-ce que le jeûne intermittent est efficace pour les femmes ?
  • Est-ce que le jeûne intermittent est dangereux pour les femmes ?
  • Est-ce que le jeûne intermittent est plus difficile pour les femmes ?
  • Est-ce que le jeûne intermittent perturbe les hormones des femmes ?

 
Fasting au féminin : quelle efficacité pour maigrir ?

La science le prouve : le jeûne intermittent est efficace pour perdre du poids et améliorer la santé aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Concernant la santé, dans une étude de 2011 visant à étudier les effets de la restriction calorique sur les marqueurs de risque de maladies métaboliques chez les femmes, on constate une amélioration du profil hormonal similaire avec un protocole de jeûne intermittent qu’avec un régime basse calories.

Cela rejoint donc les études du cardiologue Benjamin Horne qui prouvent que le jeûne intermittent réduit le risque cardiaque et améliore la santé en général (40% de réduction du risque de crise cardiaque, changements positifs dans les biomarqueurs métaboliques…).

Lire la suite « Fasting au féminin : le jeûne intermittent est-il efficace (ou dangereux) pour les femmes ? »