Intermittent fasting #101 : comment prévenir le diabète de type 2 grâce au jeûne intermittent

comment prévenir le diabète de type 2 (et le prédiabète) grâce au jeûne intermittent
 

Craignez-vous de devenir diabétique ? Vous devriez peut-être… 5% de la population française est atteinte par cette maladie !

Et s’il est vrai que le diabète de type 1 est d’origine génétique (on nait avec et on doit vivre avec), le diabète de type 2 est avant tout lié au comportement de l’individu et en particulier à son alimentation.

 
Diabète et prédiabète, de quoi s’agit-il ?

Le diabète est une élévation anormale du taux de sucre dans le sang (ou hyperglycémie) qui est lié à un dysfonctionnement du pancréas : cet organe chargé de produire de l’insuline pour métaboliser le sucre n’est plus en mesure de faire son travail et le taux de sucre sanguin augmente sans parvenir à se réguler. Conséquence : le sucre s’accumule alors dans le corps et devient toxique pour les organes, ce qui peut provoquer des conséquences graves (cécité, douleurs articulaires, insuffisance rénale…).

Lire la suite « Intermittent fasting #101 : comment prévenir le diabète de type 2 grâce au jeûne intermittent »

Publicités

Comment garder la ligne pendant les fêtes : un plan en 3 étapes grâce au jeûne intermittent

« FASTING : les principes et les bienfaits du jeûne intermittent »
un ouvrage complet sur les protocoles à suivre, les techniques à adopter et les erreurs à éviter !

FASTING - les principes et les bienfaits du jeûne intermittent

 

Pour beaucoup de gens, les fêtes de fin d’année sont une période où règnent la bonne humeur, le shopping, les illuminations… et les excès alimentaires. Mais que vous souhaitiez perdre du poids ou simplement garder la ligne, il est possible de profiter de la saison des fêtes sans être obsédé par son régime.

Oubliez la plupart des conseils glanés dans les magazines. Vous n’allez pas vous pointer chez vos parents avec un tupperware de poulet-brocoli ni passer 3h sur le tapis de course avant d’enfiler vos habits de lumières. Il n’y aurait rien de plus efficace pour gâcher la fête !

Au lieu de ça, je vous propose plutôt un plan en 3 étapes pour vous préparer et profiter du diner sans vous priver de dessert.

Lire la suite « Comment garder la ligne pendant les fêtes : un plan en 3 étapes grâce au jeûne intermittent »

Jeûne intermittent et santé cardiovasculaire : le jeûne intermittent réduit le risque cardiaque et améliore la santé en général

Avec moins de calories absorbées et un système hormonal optimisé, les bienfaits du jeûne intermittent sur la santé en général sont nombreux. Mais saviez-vous que le jeûne intermittent est également bénéfique pour votre santé cardiovasculaire ?

Une étude pilotée par le cardiologue Benjamin Horne au Intermountain Medical Center et publiée en 2008 permet en effet de conclure que le jeûne intermittent permet de réduire de 40% le risque de crise cardiaque par rapport à une alimentation plus classique.

Selon le docteur Horne, l’effet bénéfique du jeûne intermittent est en grande partie lié à une meilleure sensibilité à l’insuline. Et la surprise vient de la dose minimale efficace : l’effet se fait ressentir à partir d’une seule journée de jeûne par mois !

 
coherence cardiaque
 
Lire la suite « Jeûne intermittent et santé cardiovasculaire : le jeûne intermittent réduit le risque cardiaque et améliore la santé en général »

Le jeûne intermittent, un nootropique naturel et gratuit qui rend plus intelligent ?

cerveau musclé
 

Nootropics, smart drugs, nootropes… Les nootropiques désignent des substances favorisant de meilleures performances cognitives, comme le stack piracétam + choline ou le mélange caféine + théanine (vous avez essayé le Titanium Coffee ?). Mais il y a peut-être une option encore plus simple et moins chère : le jeûne intermittent !

En effet, le docteur Mark Mattson, superstar des neurosciences et professeur à la Johns Hopkins University, a mené plusieurs expériences pour étudier les effets du jeûne intermittent sur le cerveau… et les résultats sont enthousiasmants.

L’une de ces études, publiée en 1989 (vous voyez que ça ne date pas d’hier !), a notamment testé les aptitudes cognitives des souris après un jeûne court. Et le résultat est constatable a l’oeil nu : les souris en état de jeûne sortent d’un labyrinthe plus rapidement que les autres. Le jeûne intermittent rendrait-il plus intelligent ?

Lire la suite « Le jeûne intermittent, un nootropique naturel et gratuit qui rend plus intelligent ? »

Comment perdre du poids – le mythe de l’alimentation nocturne : manger le soir fait-il grossir ?

gridge

Manger le soir fait-il grossir ? Certaines personnes disent cela… mais la science dit le contraire.

En effet, une étude a été menée par des chercheurs israéliens désireux d’en avoir le coeur net sur la question. Ainsi, pendant six mois, ces chercheurs ont comparé des personnes qui mangeaient leur repas le plus copieux au petit-déjeuner avec d’autres personnes qui prenaient leur repas le plus copieux au dîner (20 heures ou plus tard).

Lire la suite « Comment perdre du poids – le mythe de l’alimentation nocturne : manger le soir fait-il grossir ? »

LA METHODE FAST & SHAKE : comment perdre du poids rapidement avec le jeûne intermittent et les shakes protéinés (BONUS : 50 délicieuses recettes de smoothies aux fruits et shakes riches en protéines)

Pour faire comme tout le monde (une fois n’est pas coutume) et célébrer la rentrée, j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie d’un nouveau livre, qui est à la fois un livre de régime et un livre de recettes : LA METHODE FAST & SHAKE – comment perdre du poids rapidement avec le jeûne intermittent et les shakes protéinés.

la Méthode Fast & Shake

Loin des régimes à la mode qui vous promettent des résultats époustouflants en 5 jours (et une catastrophe probable la semaine suivante), la méthode FAST & SHAKE vous propose une approche durable et efficace, basée sur 5 principes simples à mettre en oeuvre.

Lire la suite « LA METHODE FAST & SHAKE : comment perdre du poids rapidement avec le jeûne intermittent et les shakes protéinés (BONUS : 50 délicieuses recettes de smoothies aux fruits et shakes riches en protéines) »

Jeûne intermittent et syndrome de Gilbert : attention, danger !

« FASTING : les principes et les bienfaits du jeûne intermittent »
un ouvrage complet sur les protocoles à suivre, les techniques à adopter et les erreurs à éviter !

FASTING - les principes et les bienfaits du jeûne intermittent

 
Alerte : j’ai l’habitude de dire que tout le monde peut essayer le jeûne intermittent, ne serait-ce que pour se faire une idée, or il semblerait que ce soit une mauvaise idée si vous êtes atteint du syndrome de Gilbert.
 

danger-163375
 

En effet, suite à un chouette clin d’oeil du blog Mange Tes Légumes à mon livre FASTING, nous avons reçu le témoignage de Quentin…

Lire la suite « Jeûne intermittent et syndrome de Gilbert : attention, danger ! »

FASTING : les principes et les bienfaits du jeûne intermittent (le livre)

FASTING - les principes et les bienfaits du jeûne intermittent

« FASTING : les principes et les bienfaits du jeûne intermittent »
un ouvrage complet sur les protocoles à suivre, les techniques à adopter et les erreurs à éviter !

 

Intermittent fasting / jeûne intermittent… ça vous dit quelque chose ?

Vous le pratiquez peut-être déjà sans le savoir : le jeûne intermittent consiste tout simplement à alterner des intervalles où l’on ne mange pas avec des périodes où l’on mange.

Peu connu en France, ce mode de vie a déjà séduit de nombreux athlètes, des entrepreneurs, des artistes et des citoyens de tout âge et de toute profession.

Et c’est aujourd’hui que sort le premier livre en français sur le jeûne intermittent !

 

FASTING - les principes et les bienfaits du jeûne intermittent

Lire la suite « FASTING : les principes et les bienfaits du jeûne intermittent (le livre) »

Fréquence alimentaire et jeûne intermittent : faire 6 petits repas est-il utile pour perdre du poids ?

« FASTING : les principes et les bienfaits du jeûne intermittent »
un ouvrage complet sur les protocoles à suivre, les techniques à adopter et les erreurs à éviter !

FASTING - les principes et les bienfaits du jeûne intermittent

 
Si vous avez lu un livre de nutrition sportive ces 20 dernières années, vous avez sans doute lu qu’il faut s’alimenter en faisant 5 à 6 (petits) repas par jour, sur le thème « 3 repas et 3 collations ». Et si vous avez essayé, vous avez remarqué que c’est particulièrement ingérable et contraignant.

La théorie de cette méthode d’alimentation est que manger plus souvent accélère le métabolisme : manger augmente le métabolisme en produisant de la chaleur, donc manger plus souvent devrait augmenter le métabolisme encore plus. Sauf que cela n’a jamais été scientifiquement prouvé.

intermittent-fasting-diet1

Lire la suite « Fréquence alimentaire et jeûne intermittent : faire 6 petits repas est-il utile pour perdre du poids ? »

Alimentation matinale et jeûne intermittent : sauter le petit-déjeuner est-il mauvais pour la santé ?

« FASTING : les principes et les bienfaits du jeûne intermittent »
un ouvrage complet sur les protocoles à suivre, les techniques à adopter et les erreurs à éviter !

FASTING - les principes et les bienfaits du jeûne intermittent

 
La méthode la plus souvent retenue pour le jeûne intermittent est tout simplement d’augmenter sa période de jeûne nocturne en ne prenant pas de petit-déjeuner. Oui oui. En ne prenant pas de petit-déjeuner. Et forcément, ça heurte nos convictions profondes. Le médecin scolaire nous a si souvent expliqué qu’il fallait bien manger le matin : un laitage, un fruit, des céréales… Et vous entendez le même prêchi-prêcha dans les émissions de télévision.

Eating Healthy

D’ailleurs, il y a une certaine raison à cela : une étude menée en 2008 a montré que les personnes qui prenaient un petit-déjeuner dense en calories ont perdu plus de poids que ceux qui n’ont pas pris, la théorie retenue étant qu’un apport calorique conséquent plus tôt dans la journée conduit les gens à moins grignoter dans la journée donc à réduire leur apport calorique global (et donc à perdre du poids).

Par ailleurs, les chercheurs avancent que la sensibilité à l’insuline étant plus forte le matin, les calories ingérées ont moins de risque d’être stockées sous forme de graisse, ce qui nous mène donc à la pseudo-science qui vous invite à petit-déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et dîner comme un pauvre.

Mais, mais, mais, mais. Cette étude, quoique sérieuse, ne peut pas être prise pour une vérité absolue. Un exemple ? 90% des Américains prennent un petit-déjeuner… et 50% des Américains sont en surpoids. Si prendre un petit-déjeuner est censé vous faire perdre du poids, il y a un souci quelque part.

Lire la suite « Alimentation matinale et jeûne intermittent : sauter le petit-déjeuner est-il mauvais pour la santé ? »