Déficit calorique, Twinkie Diet et perte de poids : comment maigrir en mangeant de la junk-food

Déficit calorique, Twinkie Diet et perte de poids : comment maigrir en mangeant de la junk-food

 
Depuis que j’ai publié FASTING et la Méthode Fast & Shake, la critique que je reçois le plus souvent est une remarque liée au bilan calorique : selon plusieurs lecteurs, il faut arrêter de dire qu’un déficit calorique est nécessaire pour perdre du poids car d’autres facteurs entrent en jeu (le stress, le sommeil, le bien-être, etc).

La première réponse que je peux faire, c’est les autres facteurs proposés ont une forte influence sur les hormones et le métabolisme… donc un fort impact sur le bilan calorique.

La deuxième réponse que je peux faire, c’est tout simplement la Twinkie Diet ! Je fais ici référence à une expérience menée il y a quelques années par Mark Haub, professeur de nutrition à l’université d’Etat du Kansas.

Cet homme a réussi à perdre environ 12 kilos (27 livres) en 10 semaines en se nourrissant essentiellement de junk-food (gâteaux à la crème, biscuits, chips…).

 
Comment perdre du poids en mangeant de la junk-food ?

La réponse est très simple : malgré des sources alimentaires franchement médiocres, Mark Haub se limitait à un apport de 1800 calories par jour alors que ses besoins quotidiens sont d’environ 2600 calories, ce qui faisait un déficit calorique quotidien de 800 calories.

Plus surprenant :

  • Son taux de mauvais cholestérol (LDL) a chuté de 20%
  • Son taux de bon cholestérol (HDL) a augmenté de 20%
  • Ses triglycérides sanguins ont également baissé de 39%

Je précise au passage que si deux tiers de sa nourriture venait de la junk-food, Mark Haub prenait également un complément alimentaire multivitaminé et un shake protéiné chaque jour, ainsi que des légumes.

 
Conclusion : le déficit calorique, ça fonctionne !

Cela veut-il dire que vous devez vous ruer sur la junk-food pour perdre du poids ? Non, pas vraiment… D’une part, la junk-food est (vraiment) mauvaise pour la santé ; d’autre part, 1800 calories de bombes caloriques, cela ne fait pas beaucoup (en quantité de nourriture).

Et concernant la question des marqueurs sanguins, c’est Dawn Jackson Blatner, diététicienne à Chicago et porte-parole de l’American Dietetic Association, qui donne l’explication la plus cohérente : être en surpoids est un des critères principaux dans les complications comme une pression artérielle trop élevée, le pré-diabète et le cholestérol.

Ainsi, quand on perd du poids (indépendamment de la façon dont on procède), on observe une amélioration des marqueurs sanguins.

 
La bonne équation calorique

Si la Twinkie Diet nous enseigne que le déficit calorique est l’élément incontournable de la perte de poids, il ne faut pas oublier les effets à long terme de ses choix alimentaires. Par exemple, la junk-food augmente le risque d’infarctus et de dépression.

Pour autant, un déficit calorique durable et sain obtenu par un protocole de jeûne intermittent comme la Méthode Fast & Shake donne des résultats concrets et des progrès soutenables. Sachant qu’il faut un déficit d’environ 7000 calories pour perdre un kilo de graisse, il faut aussi intégrer que certaines choses prennent du temps…

 


« FASTING : les principes et les bienfaits du jeûne intermittent »
un ouvrage complet sur les protocoles à suivre, les techniques à adopter et les erreurs à éviter !

FASTING - les principes et les bienfaits du jeûne intermittent

 

Le jeûne intermittent en questions : ce qu’il faut savoir

Le jeûne intermittent et la santé : ce que dit la science

Le jeûne intermittent en pratique : les protocoles à essayer

Le jeûne intermittent au quotidien : informations supplémentaires

 

« FASTING, le livre »
FASTING - les principes et les bienfaits du jeûne intermittent
Un ouvrage complet sur les protocoles à suivre,
les techniques à adopter et les erreurs à éviter !
« La Méthode FAST & SHAKE »
LA METHODE FAST & SHAKE : comment perdre du poids rapidement avec le jeûne intermittent et les shakes protéinés
Comment perdre du poids rapidement avec
le jeûne intermittent et les shakes protéinés

 



Comprendre. Apprendre. Surprendre.
Inscrivez-vous ci-dessous et restons en contact.

jemabonne

 

2 commentaires sur « Déficit calorique, Twinkie Diet et perte de poids : comment maigrir en mangeant de la junk-food »

    1. Exact, Charlotte ! C’est d’ailleurs pour ça que Mark Haub prenait un complément multivitaminé et un shake protéiné chaque jour.

      Et il y a encore beaucoup de pédagogie à faire pour faire comprendre aux gens que non, les acides gras ne rendent pas… gras🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s